Voyager seule pour une femme : quels pays éviter ?

Internet regorge d’histoires effrayantes de jeunes femmes volées, kidnappées, violées quand ce n’est pas tuées. Pourtant, le danger existe partout, même chez soi.

Quand on est bien préparée, le risque diminue drastiquement.  Gardez en tête les mots préparation, ouverture d’esprit mais aussi méfiance et vigilance. N’oubliez pas que, partir avec des préjugés, vous empêchera de profiter du pays et vous passerez à côté de belles rencontres.

Cela ne veut pas pour autant dire que vous deviez prendre des risques inconsidérés. Renseignez-vous sur les endroits où vous vous rendez, vérifiez sur les sites des affaires étrangères les conseils prodigués.

Achetez une carte de téléphone du pays dans lequel vous allez voyager et avertissez vos proches de vos déplacements. Assurez vous toujours que votre téléphone soit chargé avant de prendre la route et encoder quelques numéros utiles.

Faire le tour de la planète seule quand on est une femme n’est pas toujours sans risque.  Reuters a dressé une liste des pays les plus dangereux à visiter. 

550 experts sur la vie des femmes ont analysé leurs vies dans différents pays d’après des critères basés sur la santé, les ressources économiques, les pratiques traditionnelles, la violence et enfin le commerce d’êtres humains.

L’Inde sans réelle surprise arrive en tête de liste des pays les plus dangereux. Le pays a connu une recrudescence de la violence sexuelle à l’égard des femmes au cours des dix dernières années, notamment le viol collectif.

Le seul pays occidental à figurer sur la liste sont les États-Unis en dizième position. Reuters explique qu’ils ont rejoint la liste en raison des violences sexuelles endémiques auxquelles les femmes américaines sont confrontées, telles que le viol, le harcèlement, la contrainte et la violence sexuelle ainsi que le manque d’accès à la justice dans les affaires de viol. L’enquête menée après le mouvement Me Too est très vite devenue virale et n’a fait que renforcer un malaise déjà existant.

L’Afghanistan, la Syrie, la Somalie et l’Arabie Saoudite, le Pakistan occupent respectivement les deuxième, troisième, quatrième, cinquième et sixième places de la liste. Il est à noter que bon nombre de pays de la liste – tels que la Syrie, l’Afghanistan, la Somalie, la République démocratique du Congo (n° 7) et le Nigéria (n° 9), se remettent encore des années de guerre civile, ce qui augmente encore le risque pour les femmes seules.

Selon cette même étude Forbes avait pointé du doigt en 2017 les pays suivants :

A la première place dans le sondage réalisé par le magazine, l’Egypte. Les femmes déclarent avoir eu à subir de nombreux comportements masculins agressifs. La menace terroriste et la tension religieuse ne sont pas faites pour rassurer les voyageuses. Forbes nous révèle qu’il est parfois préférable de porter des lunettes de soleil et d’éviter tout contact visuel pour ne pas passer pour une aguicheuse.

Le Maroc se retrouve sur la deuxième place du podium principalement à cause de la violence terroriste et des vols à l’arrachée.

Etonnamment, la Jamaïque s’est retrouvée en troisème place suite aux nombreux crimes et agressions sexuelles perpétrées à Montego Bay et Kingston.

L’Inde était en quatrième place en 2017 pour les mêmes raisons qui font d’elle la plus mauvaise élève de 2018 : les agressions sexuelles. Vêtements couvrants de mise si vous souhaitez vous y rendre.

Outre les lamas et le Machu Picchu, le Pérou est aussi connu pour les fraudes par cartes bancaires, les enlèvements et les vols. Soyez attentifs mêmes en transport en commun, la ligne de bus Lima-Ica-Arequipa est régulièrement attaquée.

Les magnifiques îles des Bahamas ont aussi à souffrir de nombreuses agressions sexuelles et vols en tout genres. Il vaut mieux éviter la nuit certains quartiers chauds de Nassau. Les Bahamas atteignaient la sixième place en 2017.

La Colombie, connue pour ses narcotrafiquants, l’est aussi pour sa violence et ses enlèvements. Mieux vaut ne jamais héler seule un taxi dans la rue mais le réserver à l’avance. Le versement de drogue dans votre nourriture ou boisson n’est pas qu’une légende, gardez donc toujours vos affaires à l’oeil.

L’Equateur est dangereux, principalement à la frontière colombienne. Cambriolages, vols, agressions sexuelles sont malheureusement à déplorer.

La proximité avec la Syrie et l’Irak rendent la Turquie plus dangereuse qu’on ne pourrait le penser. La prudence est de mise,  il est recommandé aux voyageurs de rester vigilants et d’éviter les rassemblements.

Au Guatemala, le taux de criminalité est très élevé : vols à la tire, enlèvements contre rançon, viols et autres actes violents sont commis dans tout le pays à toute heure de la journée et de la nuit. Dans la plupart des cas, il est fait usage d’armes à feu. Tant les piétons que les automobilistes sont attaqués par des motocyclistes armés. Il n’est pas rare qu’une victime soit forcée à retirer de l’argent liquide avec sa carte de crédit.

Pour chaque pays, et ce peu importe lequel, il est recommandé :

  • de ne pas porter d’objets de valeur tels que bijoux, appareils photos, …
  • de ne pas montrer de manière trop évidente le contenu de son portefeuille,
  • de prendre de l’argent à un distributeur fréquenté,
  • de ne pas accepter le transport de bagages d’un inconnu,
  • de garder un oeil sur ses bagages,
  • de ne pas sortir le soir dans des endroits glauques,
  • de surveiller sa boisson,
  • de ne pas faire confiance aux personnes qui vous abordent dans la rue sous de faux prétextes,
  • de se renseigner avant le départ sur la situation politique du pays,
  • dans tous les pays musulmans conservateurs, il est conseillé de se couvrir les jambes et les bras.

Voilà, il ne vous reste désormais plus qu’à faire votre valise …