Envie d’être traitée comme une princesse ? Sanctuary on Camelback Mountain à Paradise Valley

Paradise Valley ne compte qu’une superficie de 40 km2. Malgré son faible nombre d’habitants (15.000), les prix de l’immobilier y sont très élevés, le prix moyen d’une maison étant de 1,74 million de dollars pour 350 m2. Beaucoup de résidences valent d’ailleurs entre 5 et 20 millions de dollars.
C’est sans doute parce qu’il n’y a que la nature sauvage pour seul paysage que certains hôtels parmi les mieux notés des Etats-Unis ont choisi de s’installer dans cette petite ville.

Sanctuary on Camelback Mountain Resort & Spa : voilà un sanctuaire qui porte bien son nom. Sanctuaire, presqu’un lieu sacré, qui incite au repos, comme si j’allais en pèlerinage.
D’un luxe discret mais présent à tout instant, j’ai rarement vu plus efficace que ce bijou niché au coeur de l’Arizona.

Au moment de la réservation, vous recevez un petit questionnaire afin de mieux vous cibler (et pourtant j’avais écrit l’article où je trouvais que les hôtels de luxe devraient connaître leurs clients bien avant la réservation de cet l’hôtel). Avez-vous des demandes spéciales, votre chien vous accompagne-t-il ? Souffrez-vous d’allergies ? Fêtez-vous quelque chose de spécial ? Rien n’est laissé au hasard.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ici, les prix sont peut-être un peu plus élevés mais le parking (parfois à plus de 20$ par nuit dans certains établissements) et le Spa (cela peut monter jusqu’à 60$ comme au San Bernardino Ranch dont je vous parlerais un peu plus tard) sont compris. Pas de surprises en fin de séjour.

Chaque soir, le personnel de chambre vient vous déposer une petite attention (des cookies, des cartes postales à envoyer, de l’eau …).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Spa est magnifique et le personnel aux petits soins et souriant. Vous recevez des tongs (une paire dans la chambre et une autre au Spa), un peignoir et en route pour le bonheur.

Deux piscines peuplent les lieux, dont une à débordement que je trouve tout simplement magique. Peu de monde, on ne se marche pas sur les pieds. Le serveur vous apporte de l’eau (gratuite) avec le sourire.  J’ai fait de nombreux hôtels de luxe ou j’avais l’impression qu’on venait chercher les dollars tout droit dans ma poche. Ici ce n’est pas le cas. Bien sûr qu’il s’agit d’une structure commerciale, mais on n’essaie pas de vous vendre l’un ou l’autre service à tout moment.

Le prix de ma suite (Gold X) est de 350 $ + taxes par nuit. En hiver pour nous (donc les mois de novembre, décembre, janvier), comptez trois fois ce montant (hé oui, les températures deviennent supportables et baissent pendant que les prix grimpent!).

Mieux qu’un long discours, voici la visite en image.

De nombreux services sont compris dans le prix de la chambre, comme le prêt de vélos ou les leçons de tennis… Dans la chambre, les produits Molton Brown (que j’aiiiime très fort) sont partout, un gant de crin, des savons parfumés, des bougies d’ambiance soudainement allumées par un personnel invisible (ou presque).

Les mots qui me viennent immédiatement en tête? Luxe, calme, surprise, somptueux, raffinement, sauvage, splendide, bien-être.

Bref, cet endroit est certainement dans le top 3 de mes préférés actuellement. Je reviendrais dans quelques mois …

Le Resort est situé au pied de la Camelback Mountain, réputée pour ses deux trails (pour personnes averties et sportives). La concierge me disait ce matin de porter des chaussures de montagne et d’emporter suffisamment d’eau si je voulais grimper au sommet de la montagne, faute de quoi il faudrait venir me rechercher en hélicoptère. De la haut, on peut observer sur 360 degrés la vallée. Je ne pense pas que je vais faire l’ascension avec 50 degrés et les mises en garde de tous.HikingHiking