Où va le monde ? Plaidoyer pour les animaux

Quand Kim Kardashian réussit à influencer une décision de Donald Trump, on sait que la planète va mal !
Quand torturer des animaux n’est pas punissable, on sait qu’ils ont tort.
Quand les baleines sont éliminées par centaines, on sait que c’est mal.
Quand la télé réalité crée plus de monstres que de héros, on ne sait qu’être triste.
Quand la planète n’est plus qu’un grand déchet humain, on sait qu’on doit changer.
Quand l’argent fait vendre de la fourrure aux décérébrés, on ne sait que pleurer.
Quand tant d’espèces animales sont menacées d’extinction et que tout le monde s’en fout, on ne sait que faire.
Quand la vivisection n’est plus qu’un tout petit article en dernière page d’un quotidien perdu, on sait qu’on est seul.
Quand la souffrance animale est encore moins médiatisée que le plus grand des navets au cinéma, on sait qu’il va falloir se battre.
Quand personne n’intervient lors d’une video de torture animale postée sur les réseaux sociaux, on sait qu’on perd confiance.
Quand les commentaires postés sur cette vidéo sont encore plus ignobles que le film, on sait qu’ils sont lâches.
Quand la dernière pub Ikea me fait penser que c’est bientôt la fin du ramadan et que les moutons seront égorgés, on se demande qui sont les brebis galeuses.
Quand on entend sans rien ressentir les cris des animaux aux abattoirs, on sait qu’on perd toute confiance en l’humanité.
Quand le budget vêtements d’une première dame est plus grand que celui de la défense animale, on sait qu’on n’y arrivera jamais.
Quand l’homme tue à petit feu la terre, on sait que c’est bientôt notre fin.

Quand celui qui lit mes lignes est choqué par ce que j’écris, on sait que je continuerai à défendre ceux qui ne savent pas le faire à votre place !