Evader vous vers Alcatraz : la prison haute sécurité près de San Francisco

Alcatraz, voilà bien un nom qui donne la chair de poule. Selon la légende, une île sur laquelle on aurait envoyé les criminels violents et les plus dangereux. Un lieu de haute sécurité d’où il était impossible de s’échapper. Un endroit où les prisonniers attendaient seulement la mort. Mais qu’en est-il vraiment ? Cette prison était-elle vraiment aussi dure ?

Le nom d’Alcatraz vient des pélicans qui jadis peuplaient l’île (alcatraces en espagnol) et en vérité, cette prison n’était pas pire qu’une autre.  Les conditions de vie y étaient même parfois moins strictes que dans d’autres établissements. Il n’était pas rare que les détenus y demandaient leur transfert. Alcatraz fut active comme pénitencier durant 30 ans et à peine 1.600 prisonniers y sont passés.  Elle fut plutôt la prison dont on ne s’échappe pas, là où se trouvaient les spécialistes de l’évasion dont aucun pénitencier ne voulait en raison de leur envie de se faire la malle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alcatraz est avant tout connu pour ses célèbres prisonniers comme Al « Scarface » Capone, George « Machine Gun » Kelly et Robert « Birdman » Stroud.

Surnommée l’Ile du Diable et ensuite The Rock, Alcatraz est entourée de rochers escarpés. L’eau est glacée, elle fait à peine 10 degrés, les courants sont très violents et l’océan infesté de requins.

Dans la nuit du 11 jun 1962, trois prisonniers, John Anglin, Clarence Anglin et Frank Morris tentent une évasion sur un radeau de fortune. Un quatrième détenu devait les accompagner mais le trou qu’il avait creusé était trop étroit pour le laisser passer. Les recherches conduites par le FBI ont duré deux décennies avant d’être finalement abandonnées.  Personne n’a jamais su s’ils ont réussi à rejoindre la terre ferme ou s’ils ont péri dans les eaux froides. Ces évasions ont été à la base de nombreux films dont L’Evadé d’Alcatraz avec Clint Eastwood.

Alcatraz

La visite d’Alcatraz

Le seul moyen d’atteindre la prison est en ferry. Veillez à réserver votre billet à temps, il y a beaucoup de visites. La traversée dure environ 20 minutes.

Du bateau, on a une exceptionnelle vue sur la baie de San Francisco et le Golden Gate. Le ferry part toutes les 30 minutes au Pier 33 de 9 à 16 heures.
Un tour de nuit existe mais je n’ai pas eu l’occasion d’y participer. J’ai néanmoins entendu de très bons échos.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous conseille d’opter pour le guide audio qui vous expliquera dans les moindres détails la vie au sein du pénitencier vue par les yeux des prisonniers, gardiens et familles. On entend en bruit de fond les clés ouvrant les portes, les conversations entre détenus ou gardiens. Peut-être devrez vous comme moi esquisser un sourire en voyant tout le monde avancer au rythme du guide audio sans tenir compte de son voisin, tellement absorbé par l’histoire qui défile dans les oreilles.

Alcatraz

Il y avait quatre bâtiments importants à Alcatraz :
La résidence des gardiens et de leur famille, et du personnel de la prison
Le bâtiment B et C regroupaient les détenus au comportement exemplaire
Dans le bâtiment D on retrouvait les cas les plus dangereux et les cellules d’isolement.

Il y a trois étages de cellules de 3 mètres de long sur 1,5 de large.

Lorsque vous approcherez des cellules d’isolement, il vous sera proposé de vous y enfermer durant 1 minute. Faites-le sans hésiter. Vous serez plongé dans l’obscurité la plus complète et n’aurez aucun mal à imaginer l’horreur de se retrouver durant 15 jours dans cet enfer. Claustrophobe s’abstenir.

Outre les lieux réservés à l’exploitation de la prison, il y a aussi un jardin, un musée et un phare à visiter.

Vous prendrez le ferry retour à l’heure souhaitée, il n’y a pas d’horaire tant que vous restez dans les heures d’ouverture bien sûr.