Un parfum pour chien à 4.000 dollars ?

La société New Yorkaise Les Poochs spécialisée dans les fournitures de luxe pour animaux de compagnie propose un parfum pour votre Toutou à 4.000 dollars.

Ce parfum unisexe diffuserait des notes de mandarine et de pamplemousse rose qui rendrait apparemment votre compagnon à quattre pattes irrésistible. « L’expression ultime de l’art. Le parfum léger, frais et élégant s’assèche aux accords parfaits de bois de santal, de vetiver et d’orris qui, combinés avec la fleur rare d’essence d’Osmanthus, crée une harmonie douce, chaude et unique ».

Ces produits, destinés à une élite expliquent que, comme notre animal de compagnie est aussi un membre de la famille, il lui faut le meilleur.  Grâce à ce témoignage d’amour de la part de son maître, le chien ressentira combien on l’aime.

De quoi donner à ceux n’ayant pas de quoi acheter ce cadeau ultime à leur toutou l’impression qu’ils n’aiment pas leur animal de compagnie.  Pas de quoi culpabiliser, rassurez-vous. Vous donnez sans doute des milliers de marques d’amour à votre chien qui les perçoit comme tel (peut-être sentira-t-il juste un peu plus mauvais !).

Vous le savez tous, j’adore les animaux, mais je ne donnerais jamais 4.000 euros pour un parfum pour chien (en admettant que je sois Crésus, ce qui est loin d’être le cas!). Je ne le ferais pas pour moi non plus d’ailleurs. Combien d’animaux en détresse aurais-je pu aider avec un seul flacon de parfum ?

Savez-vous qu’il y a plus de 315 millions d’animaux de compagnie aux États-Unis ? Ils sont souvent considérés comme des membres de la famille. En 2016, les Américains ont dépensé 53 milliards d’euros pour leurs compagnons préférés.

Je suis la première à habiller mon chihuahua de vêtements chauds, à fêter l’anniversaire de mes chiens et à acheter des paniers confortables pour mes protégés, je ne jette donc pas la pierre à ceux qui les gâtent.  Chacun ses envies et ses moyens. A chacun le choix de ses causes défendues.  Pour moi, dépenser des sommes folles sans en retourner un tout petit peu à des associations, c’est comme accepter les cadeaux sans jamais en faire.

Et si jamais vous avez envie d’offrir à Médor un de ces parfums de luxe, ne vous sentez pas coupable, c’est bien sûr votre droit.

Et vous, quel est votre avis ?