Benton, une ville pratiquement abandonnée

Benton est une étrange ville au milieu d’un désert culminant à une altitude de 5.377 pieds au-dessus du niveau de la mer (1.639 m). Elle est sur votre chemin si vous vous dirigez vers les régions reculées du Nevada (la ligne d’état du Nevada est seulement à 6 miles -10 km- au nord-est de Benton).

DSC_0534

Benton est entourée d’autres petites villes qui valent au moins un rapide arrêt comme Mammoth Lakes, Bishop, Death Valley, Lee Vining, Lake June, Tom’s Place, le lac Crowley et le lac Convict.

DSC_0501

Après Mammoth Lakes, en suivant la route 6, vous découvrirez un magnifique paysage désertique et si vous avez de la chance, vous apercevrez des chevaux sauvages.

Et puis soudain, au détour d’un chemin, voici Benton l’une des plus anciennes villes du comté de Mono.

DSC_0544.JPG

Benton a été fondée par les Indiens de l’Ouest qui avaient choisi d’y établir leur campement pour ses sources chaudes.

La réserve de Benton Paiute, établie en 1915, abrite depuis la tribu Utu Utu Gwaitu Paiute qui se traduit par « Hot Water Place People », provenant de leur emplacement à côté des sources ancestrales d’eau chaude à 140 ° F.

Aujourd’hui, Benton Hot Springs, comme beaucoup de propriétés indiennes qui n’ont pas été reconnues par le gouvernement américain, n’appartient plus à la tribu.

La terre fédérale possédée par le gouvernement des Etats-Unis et prêtée à la tribu se compose de 400 acres. Le centre administratif se situe dans l’écosystème du haut désert de la chaîne de montagnes de l’est de la Sierra Nevada.

À mesure que les villes voisines de Bodie et d’Aurora augmentaient en taille et en population, Benton devint bientôt uniquement un point de contrôle pour les voyageurs sur le chemin du sud en 1852.

DSC_0554

Grâce à l’or découvert dans les collines de Benton en 1862, sa population a rapidement augmenté, comme ce fut le cas pour beaucoup de villes issues de la ruée vers l’or. Cependant, très peu d’or y a été trouvé au contraire de l’argent. Ce sont les mines d’argent qui ont permis à la ville de survivre durant un demi-siècle. Bien que la plupart des activités minières aient eu lieu entre 1862 et 1890, la ville ne s’est jamais complètement effondrée.

DSC_0557.JPG

Quelques vieux bâtiments, une station service hors d’usage, des tracteurs et voitures anciennes peuplent le paysage, mais puisque vous y passez de toute façon si vous allez au Nevada, prenez le temps de faire quelques photographies. Cela en vaut la peine.

La tribu exploite aussi avec succès le « Benton Station Cafe » à l’intersection de l’autoroute 120 et l’autoroute 6, l’arrêt saisonnier préféré des voyageurs visitant le parc national de Yosemite.

Etant donné qu’il reste quelques 169 habitants, ce n’est pas vraiment une ville morte, pourtant à chaque fois que je m’y suis arrêtée, je n’y ai vu âme qui vive, si ce n’est des bisons dans un enclos et quelques vaches.

Text & pictures © Morgan Mc Kenzie