L’éclipse solaire totale vue depuis l’Arizona

Détrompez-vous, le 21 août 2017, les Etats-Unis n’ont pas été dans l’obscurité la plus complète à cause de leur politique assez obscure, mais bien à cause d’une éclipse totale de soleil.

J’ai eu la chance de pouvoir y assister depuis l’Arizona. Nous roulions sur l’autoroute de Sedona vers Tucson en cabriolet, ce qui a rendu la chose encore plus extraordinaire. En quelques minutes, la nuit est tombée. Le phénomène est déjà assez incroyable, mais si celui-ci se passe en pleine journée, cela devient carrément flippant.

L’éclipse totale de soleil, c’est quand la lune passe entre la terre et le soleil et qu’elle est assez large pour cacher tous les rayons du soleil. Du coup, notre bonne vieille planète bleue se retrouve plongée dans une obscurité totale. Cet événement n’est observable que sur une partie très réduite de notre planète.

Il est étrange de voir comment notre astre du jour se fond avec l’astre de la nuit. On a l’impression que c’est la nuit mais en plein jour. On peut même voir les planètes et les étoiles. On a beau savoir que c’est juste une éclipse, on ne peut s’empêcher d’en être un peu effrayé. Normal puisque notre rythme biologique est programmé et géré par la constante régularité jour et nuit. Tout à coup, tout est chamboulé. On sait que le soleil va réapparaître quelques minutes plus tard et qu’il n’y a rien de surnaturel, pourtant une peur ancestrale nous fait douter un instant du retour imminent de notre Dieu soleil.

Les Incas pensaient qu’un puma, symbole des êtres surnaturels, dévorait le soleil et que celui-ci ne reviendrait jamais.

Le phénomène aura duré environ 90 minutes, et le Soleil a disparu complètement pendant 2 minutes et 40 secondes. Il a fallu se trouver dans une bande de 113 kilomètres de largeur — qui traverse les États-Unis de l’Oregon jusqu’à la Caroline du Sud — pour y assister.

Pour les scientifiques, une éclipse solaire ne se limite pas à l’observation d’un magnifique spectacle, mais c’est avant tout le moment d’étudier de manière plus précise nos astres.
C’est le seul moment où on peut étudier ce qui se trouve juste au dessus de la couronne solaire sans être aveuglé par le soleil.  En effet la lune, qui est 400 fois plus petite que le soleil, est aussi 400 fois plus proche de notre belle terre, ce qui donne un alignement parfait et une observation possible.

IMG_7854

Certaines cultures croyaient qu’une éclipse était annonciatrice de malheur immédiat. Le lendemain ma mère a été victime d’une terrible chute de cheval qui a failli lui coûter la vie. Du coup, je n’ai plus pensé écrire cet article qui est resté dans les brouillons et ce n’est que maintenant que je le retrouve et que je repense à la malédiction dont parlaient les incas.

Text & pictures © Morgan Mc Kenzie