Ma rencontre éclair avec Trey Songz

Je veux absolument  vous raconter cette histoire complètement hilarante, même si elle date de 2014 !

ACTE 1

En arrivant à l’Hôtel Loews à Hollywood, deux individus dans une Lamborghini ronflante se sont garés derrière nous attendant que notre voiturier s’occupe d’eux.

Les choses n’allaient sans doute pas assez vite, alors le conducteur faisait vrombir les chevaux de son étincelant bolide (à moins qu’il voulait attirer l’attention).
Ma mère évidemment râlait (ceux qui la connaissent n’en seront pas étonnés)  « Il pense que ca va aller plus vite en faisant tellement de bruit ? ».
Le voiturier sortit nos bagages du coffre pendant que le conducteur de la belle voiture italienne continuait à désespérément faire ronfler le moteur de sa bête.  Quand j’ai voulu tourner la tête vers eux, ma mère me dit « Non, ne regarde pas, ignore-les. »

Dans le hall de l’hôtel, elle se rend compte (je pense que c’est au moins la dizième fois que ca lui arrive) que le téléphone portable est resté dans la voiture. Elle m’envoie (ca aussi c’est la dizième fois) le chercher pendant qu’elle patiente dans l’entrée.

Au moment où je reviens, elle me dit « J’ai vu les deux types qui étaient dans la Lamborghini. Ils ont poliment dit bonjour, mais ils avaient l’air bizarres tout de même. »

ACTE 2

Une heure plus tard, je décide d’aller acheter dans le shopping en bas de l’hôtel (oui encore!) des lunettes solaires de mon magasin préféré Chili Beans. La vendeuse me demande si je l’accompagne au concert de Trey Songz ce soir.  Quel concert ? Apparemment, l’artiste américain donne un concert gratuit à condition d’être inscrit via un site, ce que je ne suis pas.  Serviable, (ca n’arrive qu’aux US ce genre de choses), la demoiselle m’ajoute sur son compte.  Quel bonheur, je vais pouvoir assister à un concert de Trey Songz que j’adooore. Je n’y crois pas …

Cela m’a pris au moins quinze minutes pour tenter d’expliquer à ma mère qui était ce chanteur et combien il était connu (mais pas par sa tranche d’âge apparemment).  J’ai préféré ne pas lui montrer les vidéos YouTube de Trey Songz vu que ses clips sont assez … euh … suggestifs. Elle aurait refusé de m’accompagner et aucune chance qu’elle me laisse assister avec des inconnus à un concert sur Hollywood Boulevard.

« Alleeeeeeez maman, tu imagines la chance qu’on a d’être justement ici aujourd’hui, le seul jour où Trey Songz est là!  Sois sympa, il est génial, tu vas adorer ! (oui, il y a des instants où un pieu mensonge est absolument nécessaire). Je suis certaine que tu connais la chanson ‘Oh Nana’.  Et si tu n’as pas envie d’être dans la foule, tu peux même rester à l’extérieur de l’enceinte et prendre un café en attendant.

ACTE 3

Quand Trey apparait sur scène elle me dit :

– Hé, mais c’est lui !
– Tu vois que tu le connais, je te l’avais bien dit (pourtant super étonnée j’avoue)
– Non, c’est le type de la voiture quand on est arrivées.
– C’est une blague ?
– Non, il m’a saluée dans le hall au moment où tu étais partie chercher le téléphone.
– Il est dans notre hôtel ? Noooon ?
– Ben oui!
– Quoi ? Et je l’ai raté à cause de toi ? J’aurais pu avoir une photo.
– Tu le verras peut-être demain matin au petit déj. (comme si ce genre d’artiste allait prendre un petit déjeuner!)
– Mais enfin, tu te rends compte, j’aurais pu lui parler ! Mamaaaaan.

Bon, pas besoin d’épiloguer sur ma déception, passons à la suite.

Le concert fut grandiose. Ma mère est restée sur le côté, près de la prod et moi complètement devant la scène.  Du coup, j’ai pu prendre d’extraordinaires photographies de lui.

DSCN0134Et comme Ann (ma mère pour ceux qui la connaissent) ne fait rien comme tout le monde, lorsque je suis revenue en fin de concert, elle discutait avec la chaîne de télévision présente et un groupe de jeunes l’invitant à « fumer » des choses pas très claires (Ho, c’est ma mère hein guys !). On aurait dit des vieux potes en train de refaire le monde.

ACTE 4

Puisque Trey loge dans le même hôtel que nous, il va sûrement y retourner tout de suite après le concert pour prendre une douche. Je réalise soudain qu’il faut faire vite et partir immédiatement sans quoi je vais rater le moment où le beau Trey arrivera dans le hall !

Le temps que ma mère salue tous ses nouveaux amis (ouais), nous fonçons vers l’entrée de l’hôtel et … un garde de sécurité nous stoppe net. DSCN0130J’ai beau montrer la carte de la chambre, rien n’y fait. Impossible de rentrer dans le Loews. Il faut attendre que Trey Songz soit passé. En attendant, ils bloquent l’entrée.
C’est là qu’être avec des « vieux » est intéressant ! (merci maman).
Elle répond à l’armoire à glace « qu’elle n’en a rien à faire de ce Monsieur Trey et que personne ne va l’empêcher de rentrer dans un hôtel qui lui a coûté une fortune. »
Du coup, le mec un rien déstabilisé nous propose, puisqu’on a la carte d’entrée magnétique, de passer par la piscine. Il nous explique la manière d’y aller et s’excuse encore du désagrément « mais vous comprenez, il y a tellement de fans ».

De ma vie, je pense que je n’ai jamais couru aussi vite dans les couloirs d’un hôtel, me disant que j’arriverais peut-être trop tard au rez de chaussée et que je n’allais pas le croiser  (sauf peut-être au petit déj qu’il ne prend pas, n’est-ce pas maman ?)

DSCN0167Et comme dans les films hollywoodiens (ca tombe bien, c’est là que nous étions), au croisement du couloir vers l’ascenseur et de l’entrée principale, emportée par mon élan, je me précipite droit dans les bras de … son service de sécurité !

Trey, juste derrière la victime de la collision, m’aperçoit  et vient me serrer dans ses bras (trooooop la chaaaance!).

Of course, les photographies ont été faites avec un téléphone portable (et devinez qui n’a pas prise celle où il m’embrasse sur le front … grrr ?)

Dois-je vous préciser que Trey Songs n’a en effet pas pris de petit-déjeuner, du moins pas en même temps que nous, mais que nous l’avons bien vu repartir avec son équipe le lendemain matin ?

Tout cela restera un très bon souvenir. Assister à son concert et ensuite pouvoir l’approcher était inespéré après une telle course dans les couloirs.

Ci-dessous le lien de deux vidéos que j’ai enregistrées. La qualité est très pauvre et terriblement instable (mais on y entend bien sa voix et si vous avez plus de 40 ans, vous allez sûrement dire : « Ah, oui, c’est lui, maintenant je le reconnais! »).

En conclusion, voyager avec sa mère peut être nul, mais pas avec la mienne parce qu’elle est tout simplement géniale.

Text & pictures © Morgan Mc Kenzie