Images choquantes (encore) d’un abattoir de porc à Tielt en Belgique.

Une fois de plus d’horribles images d’un abattoir de porcs à Tielt font surface ce matin. Le parti Groen a exigé sa fermeture immédiate alors que Delhaize communiquait la cessation de toute collaboration. Ben Weyts, Ministre flamand du Bien-Être animal, a annoncé la révocation de la licence de l’abattoir incriminé.

Capture d_écran 2017-03-23 à 20.38.35Thomas De Roover, le PDG de l’abattoir (Debra-Group) a affirmé qu’il prenait les faits très au sérieux et les trouvait particulièrement graves (moi aussi!).

Ce matin, la direction générale s’est adressée à son personnel et confiait que, malgré la présence de nombreuses caméras chargées de vérifier le contrôle qualité (ben tiens!), certains employés bafouaient néanmoins les procédures.

Toujours selon la direction de l’abattoir, il est intolérable que, par la faute de quelques employés et externes, les efforts entrepris par l’étblissement en matière de bien-être animal soient réduits à néant.

Via une caméra cachée.

Le CEO souhaite pourtant nuancer les circonstances des prises de vue. Dans ce documentaire, certaines violations de procédures ont été filmées et montées ensuite en un seul film. Les images ont été prises avec une caméra cachée sur une période de six semaines. Cette méthode donne au spectateur le sentiment que ce serait une pratique courante, ce qui ne l’est pas.  Parce que savoir que cela se produit uniquement de temps en temps est excusable ?

Animal Rights a permis la publication des images.

Animal Rights, l’organisation de défense des animaux, exige la fermeture du plus grand abattoir de porcs en Belgique. Ils ont publié ces images après un mois d’infiltration et après avoir constaté l’inimaginable souffrance des animaux et les pratiques frauduleuses. Les images montrent la manière dont sont traités les porcs à l’arrivée, recevant souvent des coups de pieds et agressivement battus  par les employés et les transporteurs (et pendant ce temps qui regardait les fameuses caméras « contrôle qualité » ?)

Ben Weyts retire le permis à l’abattoir de la honte.

Capture d_écran 2017-03-23 à 20.40.35L’abattoir lui-même a lancé une enquête interne (mais que voudra-elle vraiment ?).

A la demande du Ministre Weyts, l’inspection  a également envahi les lieux ce matin. Le ministre a par ailleurs révoqué la licence et planifie de transférer le dossier d’enquête au ministère public à des fins de poursuite judicières.

Delhaize arrête la collaboration.

Capture d_écran 2017-03-23 à 20.35.38Delhaize est un important client de l’abattoir de porcs à Tielt. La viande y est vendue sous le label « Meilleure pour tout le monde. » (sauf pour les porcs visiblement). Cette coopération est maintenant stoppée avec effet immédiat (merci Delhaize, je continuerai de faire mes courses chez vous!). Le porte-parole Roel Dekelver précise que la protection des animaux est une priorité pour Delhaize.

GAIA demande l’installation de caméras de surveillance.

Capture d_écran 2017-03-23 à 20.35.17Michel Vandenbosch de Gaia souhaite éviter les abus dans les abattoirs et demande que des caméras soient installées dans tous les abattoirs.

Il explique que de nombreuses violations à la loi sont visibles sur les images. On y voit des porcs immergés dans un bain à 60 degrés ou égorgés alors qu’ils sont encore conscients.
Michel Vandenbosch préconise les caméras mais affirme que ces d
ispositifs devraient satisfaire à deux exigences : filmer 24 heures sur 24 à chaque coin des bâtiments, et autoriser le Conseil des Animaux à consulter les images.

Réaction furieuse de Groen

Capture d_écran 2017-03-23 à 20.35.57La parti politique Groen a également réagi aux images insoutenables. « L’inspection du bien-être animal ouvre chaque année des centaines de dossiers, mais le fait que ces tortures persistent prouve que les sanctions ne sont pas assez dures ». 

Bart Caron poursuit que le Ministre Weyts fait appel à l’Inspection en cas de suspicion de cruauté envers les animaux, mais qu’il doit prendre ses responsabilités et veiller à ce que tout abus soit puni (tout à fait d’accord Monsieur Caron!).

Groen lui aussi exige la fermeture de l’abattoir, jusqu’à ce que le Ministre puisse assurer que de telles pratiques ne se reproduisent plus. Selon Bart Caron, il y a cependant encore beaucoup de travail à faire. Il craint un problème de mentalité dans plusieurs abattoirs puisqu’il n’est pas rare que de telles images apparaissent sans que rien ne change.

Je n’ai pas relayé les images choquantes, cela ne sert qu’à briser le coeur de ceux qui les visionnent. Les personnes qui le souhaitent trouveront le film simplement via google.

Un journaliste se doit d’avoir un devoir de réserve et de neutralité. Puisqu’il s’agit d’une publication sur mon blog qui relie mes opinions personnelles, je trouve au contraire que mon avis prime et que ce, si être journaliste me permet de changer les mentalités et de dénoncer toute cruauté animale, alors je suis gagnante et je continuerai à me battre.

Je vous tiendrais au courant du suivi de ce dossier. Je continuerai à demander des comptes aux différentes personnes impliquées dans cette dégoutante et cruelle affaire.