Les gens qui copient les autres : joie ou plaie ?

On dit que l’imitation est la meilleure forme de flatterie. Mais à un moment donné, tout cela peut devenir un peu trop pour vous. Jusqu’à quel point la copie est-elle acceptable ? Que se passe-t-il lorsque la copie ne ressemble plus à un compliment, mais à un vol, à une usurpation, à quelque chose que vous ressentez comme malsain ?

Indépendamment de l’intention, pourquoi quelqu’un voudrait-il copier ceux qui l’entourent ? Quel est l’intérêt de le faire ?

Il y a d’abord la copie positive. Elle est assez courante, et elle peut être très flatteuse.

Dans ces cas-là, vous ne vous sentirez ni blessé ni menacé, même si cela peut devenir un peu gênant de temps en temps.

LA COPIE POSITIVE :

C’est la personne qui veut absolument avoir la même tenue vestimentaire que vous, parce qu’elle l’aime. Cela s’arrête à cela, elle ne copiera pas toute votre garde-robe. Elle va admirer votre éthique de travail et essayer de prendre exemple sur vous.

Le copieur essaie de s’attirer votre sympathie en faisant des choses similaires aux vôtres. D’ailleurs, il va ouvertement admettre qu’il copie un aspect mineur de votre personnalité. Il va par exemple acheter un produit que vous avez recommandé ou dont vous avez parlé en bien.

Toutes ces personnes sont assez sympathiques et animées de bonnes intentions, même si, lorsque cela devient systématique, vous commencez à regretter de leur avoir suggéré un restaurant où vous allez les retrouver, donné le nom du coiffeur (et c’est du vécu !).

Mais qu’est-ce qui motive une personne à vous copier, même de façon sympathique ?

Intégration :

Les cultures minoritaires tentent souvent d’imiter quelques qualités des cultures majoritaires afin de s’intégrer.

Cela ne signifie pas qu’ils ne sont pas fiers de leur culture. Ils ont simplement reconnu le privilège que représente le fait de faire partie de la majorité dans certaines situations. Il ne s’agit pas d’une attaque personnelle contre vous ou d’un acte direct pour vous copier spécifiquement – c’est une façon de sortir du statut inférieur que le monde a pu leur attribuer.

Type de personnalité :

Saviez-vous que les extravertis sont plus susceptibles de s’engager dans la copie positive que les introvertis ? Cela s’explique par le fait qu’ils sont souvent plus sociables et reconnaissent que le fait d’imiter aide à se sentir plus à l’aise.

Éducation :

Des études indiquent que les personnes ayant un faible niveau d’éducation ont tendance à copier celles qui ont un niveau d’éducation plus élevé. On suppose que cela se produit parce qu’ils essaient d’apprendre de ceux qui ont plus de connaissances et d’expérience qu’eux.

Copier quelqu’un qui a plus de connaissances peut également aider à progresser intellectuellement.

Miroir :

L’imitation du langage corporel est très courante lorsque vous interagissez avec d’autres personnes.

Cela signifie que la personne vous admire, ce qui l’amène inconsciemment à vous observer de près et à être influencée par ce que vous faites.

LA COPIE NEGATIVE

Malheureusement, l’imitation peut aussi être un trait excessivement négatif parce que de nombreuses personnes vont trop loin et deviennent des copieurs complets.

Le copieur négatif vous étudie afin de prendre note de toutes vos maniérismes. Il va essayer de se mesurer à vous afin de démontrer qu’il est meilleur que vous.

Il copie votre vocabulaire et adopte les mêmes habitudes. Il imite votre sens du style vestimenaire. Il imitera votre coupe de cheveux, achètera les mêmes produits, essayera de s’introduire dans votre groupe d’amis ou de se lier avec votre famille, vos fournisseurs comme les coiffeurs, les magasins où vous allez, s’attribuera le mérite de vos idées dans une conversation … Les exemples sont nombreux.

Non seulement ce type de copie est très effrayant, mais il est aussi généralement insultant et peut vous priver de tout sentiment d’individualité. Cela peut vous gêner dans votre vie quotidienne et provoquer de nombreux conflits inutiles.

Le copieur achètera ce qu’il a dit détester juste parce que vous l’avez.

Mais pourquoi quelqu’un voudrait-il faire une chose pareille ?

Les psychologues parlent avant tout d’un manque de conscience de soi.

Une personne qui a un fort sentiment d’individualité ne ressent pas le besoin d’essayer d’imiter quelqu’un d’autre. En revanche, quelqu’un qui ne sait pas qui il est exactement, s’accrochera aux traits de ceux qui l’entourent pour se sentir plus sûr de lui.

Vous êtes devenu le candidat idéal, ce qui l’amène à se concentrer sur l’absorption de tous vos traits de caractère.

L’envie

La personne qui envie votre vie ou votre réussite, peut croire qu’elle doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour atteindre un semblant de ce que vous avez. Elle croit que le secret de votre vie réside dans la façon dont vous vous tenez, dont vous vous habillez, dont vous parlez. Elle pense que vos loisirs sont votre réussite, et donc elle copiera ces aspects aussi. Elle est persuadée qu’en fait vous avez eu de la chance et qu’elle serait capable d’y arriver aussi, sans se remettre en question, ni se rendre compte que si vous avez réussi, c’est grâce à vos compétences et à votre travail.

Bien sûr, les copieurs seront incapables de calquer les réalisations de votre vie en faisant exactement ce que vous faites. Votre situation est unique par rapport à la leur et cela risque davantage de leur nuire que de les aider.

Insécurité et mauvaise estime de soi

Un grand manque d’estime de soi peut induire l’envie d’être quelqu’un d’autre.  Les problèmes de santé mentale et le manque de pensée positive peuvent aussi conduire à un comportement chronique de copiage.

Que faire face aux imitateurs non désirés ?

Quelles que soient les intentions de quelqu’un, il est parfaitement légitime que vous souhaitiez que toute forme de copie cesse.

Même une copie moins intrusive peut devenir épuisante. Heureusement, il existe des moyens de mettre fin à ce comportement de la part des autres.

Voici quelques idées.

Parlez à l’imitateur :

Dites-lui que vous avez remarqué des similitudes entre vous et demandez-lui si tout va bien ou si son intention était de vous copier. En général, il refusera de l’admettre. Il trouvera milles et unes coïncidences qui font que ce sont des hasards.

En général, lorsqu’un imitateur sait que vous êtes sur sa piste, il sera moins enclin à poursuivre son comportement. De plus, dans certains cas, il ne s’est même pas rendu compte de ce qu’il faisait ! La communication est toujours la clé, alors abordez la conversation avec une pensée positive et réglez le problème.

Complimentez les aspects uniques du copieur :

Un imitateur peu sûr de lui pense qu’il doit copier les autres pour être digne de bonnes choses. Parlez donc à votre imitateur et complimentez-le sur quelque chose d’unique en lui. Cela peut lui donner le coup de pouce de l’ego dont il a besoin pour devenir sa propre personne au lieu de vous copier.

Gardez votre calme :

Il est facile d’être absolument furieux contre un imitateur flagrant, mais apprenez à choisir vos batailles. Tenez votre langue et ne vous emportez pas.

Ils pourraient même vous faire passer pour le méchant dans cette situation. Après tout, ils pourraient dire qu’ils ne font que vous admirer et que vous leur avez crié dessus en réponse. Ou peut-être nieront ils qu’ils vous ont copié et vous dépeindront-ils comme un narcissique.

N’oubliez pas que le vrai copieur négatif n’est pas forcément une belle personne. En général, sous des dehors de « dire ce qu’elle pense », elle est impolie et juste mal éduquée.

Il vaut mieux être copié que copieur

Coupez les ponts avec ceux que vous pouvez :

Vous ne pouvez pas toujours vous débarrasser des imitateurs toxiques. Mais pour ceux que vous pouvez, allez-y et faites-le. Il n’y a pas de mal à mettre fin à toute forme de relation avec quelqu’un en raison de son attitude. Vous avez le droit de le faire. Passez à autre chose.

En conclusion :

Copier n’est pas forcément une mauvaise chose. Cela peut être gentil et attentionné, intéressant et flatteur, amical et générateur de liens.  Mais cela peut aussi être perturbateur, nuisible, condescendant et surtout gênant.

N’ayez pas peur de vous défendre en cas de comportement copieur. Vous avez droit à votre individualité, et il n’y a rien de mal à dire à quelqu’un qu’il empiète sur ce droit.

En même temps, sachez que nous vivons dans un monde libre et que certaines personnes ne changeront pas. Il vous suffit de continuer à assumer le fait que vous ne souhaitez pas qu’on vous copie, peu importe la raison.

Du manque d’inspiration, naît une pâle copie.