Acrosanti en Arizona : entre science-fiction et passé.

Perché au sommet d’une colline dans le désert de l’Arizona, le laboratoire urbain d’Arcosanti ressemble pourtant plus à une demeure sortie de Star Wars qu’à une ville terrestre. Tout y est cubisme, douceur et calme. Le béton se mélange au bois et au métal de manière très harmonieuse.

Acrosanti

Arcosanti, à quelques 100 kilomètres au nord de Phoenix, fut fondée par l’architecte Paolo Soleri. La ville a commencé à prendre forme en 1970. Elle fut conçue pour être une ville écologique pouvant accueillir jusqu’à 5.000 personnes. Malgré ces prévisions ambitieuses, la ville remporta très peu de succès. Même si Soleri voulait prouver qu’il était possible de développer un projet essentiellement urbain tout en respectant l’environnement, seules 7.000 personnes ont habité la ville au cours des 40 dernières années.  Aujourd’hui la population se compose de 54 personnes vivant de manière permanente sur le site.

Acrosanti

Mort en 2013, Paolo Soleri n’aura malheureusement pas vu son projet entier aboutir, quelques parcelles de terrain seulement ayant été construites.

L’endroit est visité annuellement par plus de 25.000 personnes, bien loin encore des ambitions futuristes et démesurées de Soleri.

Si je devais définir les lieux je dirais entre prison de béton et génie architectural.

Pour 100 dollars, vous pourrez passer la nuit dans la Sky Suite et jouir d’une vue panoramique à couper le souffle.

Si vous souhaitez aider ce village, n’hésitez pas à acheter une des nombreuses petites cloches en céramique, bronze ou terre cuite vendues. Une partie des gains financieront des associations écologiques.

Même si le site est un peu vieillot, une visite vaut largement le détour. Pour une somme de 10 dollars vous aurez droit à une visite guidée. Attention cependant aux nombreux escaliers, on monte, on descend, on remonte … et ainsi de suite.