L’insolite Gold Butte au Nevada

Après Las Vegas l’extravagante et ses casinos, j’étais à la recherche d’un endroit unique pour me ressourcer. Le genre de lieu où je pourrais être seule, en communication avec mon moi profond.

Ce site préservé est réservé aux aventuriers avertis ou amoureux de la nature. N’en parlez à personne, mais Gold Butte Monument est mon petit secret caché au nord du Nevada loin, très loin de toute civilisation. Il y fait terriblement chaud en été, jusque 45 degrés, et nulle part où s’abriter du soleil.

Il faut un SUV ou un pick up pour se rendre à Gold Butte, évitez à tout prix une voiture qui pourrait s’enliser.  Notez aussi qu’aucun téléphone portable n’y fonctionne. Vous croiserez très peu de monde pour ne dire personne sur le site et je n’ose imaginer le temps que prendraient les secours pour vous localiser en cas de problème.

La route pour y accéder est rugueuse, sinueuse et se transforme parfois en sentier. Emportez de la nourriture et surtout de l’eau en suffisance.  N’oubliez pas votre crème solaire et des chaussures adaptées à la marche. Je vous conseille d’étudier la carte Google Earth avant de faire ce voyage et d’informer vos proches de vos intentions et horaire. Ne quittez pas la Gold Butte road si vous n’êtes pas familier des lieux. Dernière petite recommandation : n’y allez pas quand il pleut, vous pourriez être surpris par une crue soudaine et vous retrouver piégé de longues heures ou pire être emporté par le courant.

Il est difficile de donner un itinéraire précis, celui-ci se creusant en fonction des crues et pouvant différer d’une saison à une autre.

Après avoir quitté l’Interstate, vous roulerez 30 minutes sur un chemin à peine praticable avant d’encore parcourir 45 minutes sur une voie non aménagée dans de la caillasse ou du sable fin. Je n’aurais pas été plus surprise d’arriver sur la lune tellement le paysage torturé s’en approche.

Little Finland est un lieu fantastique, isolé, hostile même.  Il est peuplé d’arches aux formes bizarres et chaotiques. On dirait de la dentelle posée sur des rochers prêts à s’effondrer au moindre coup de vent. Beaucoup de personnes ayant visités les lieux n’en divulguent pas l’endroit exact, préférant de loin garder le secret pour ne pas risquer d’abîmer une telle magie. Heureusement que l’accès en est tellement compliqué que cela protège des curieux peu respectueux. Il faut vraiment avoir envie de s’y rendre et avoir beaucoup de temps.

On sent que les roches sont extrêmement fragiles avec leurs ciselures chaotiques. Les couleurs sont incroyablement belles, le mélange de tons rouges et ocres accentué par le soleil de fin de journée (le moment idéal pour vos photographies). Les traces blanches de sel offrent un spectaculaire contraste avec l’orange de la roche. N’hésitez pas à explorer les moindres recoins et à laisser votre imagination voguer au fil des étranges dessins rocheux.

Si vous vous rendez à Gold Butte, n’oubliez pas d’aller voir les pétroglyphes sur le chemin menant à Falling Man.