Les pierres qui avancent mystérieusement dans la Vallée de la Mort

Racetrack Playa est un lac asséché long de 3,5 kilomètres situé au nord des Panamint Mountains, dans le parc national de la Vallée de la Mort, en Californie.

Ce qui en fait un endroit étrange, outre une étouffante chaleur, des paysages surnaturels et des dunes de sable à perte de vue, sont les rochers mobiles qui se déplacent à sa surface.  Les raisons en sont restées incomprises jusqu’en 2014.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une première hypothèse émise par des physiciens lors d’une étude sur site en 1995 était que ces rochers, poussés par un vent pouvant atteindre 150 km/heure en hiver, avançaient facilement grâce au souffle. L’absence de toute végétation renforçait encore cette théorie. Pourtant cela n’expliquait pas une trajectoire droite et le fait que ces pierres soient en mouvement lorsqu’il n’y avait pas de vent.

Ces pierres mouvantes du Racetrack dans le Death Valley National Park ont rendu perplexes les scientifiques depuis des décennies.

Depuis l’énigme a enfin été résolue.

Même si personne n’a jamais pu voir les rochers en mouvement (certains peuvent atteindre plus de 300 kilos), leur déplacement est clairement visible sur le sol. Les scientifiques pensent que les pierres se traînent sur le sol chaud du désert lorsque de légères précipitations gèlent, pour ensuite fondre sous la chaleur du soleil, amenant ainsi celles-ci à bouger par glissement.