Laughlin, j’ai dormi à l’Hôtel Harrah’s à 46 $ la nuit. A quoi s’attendre pour ce prix ?

Si vous passez de l’Arizona vers le Nevada avec un petit stop à Oatman et que vous n’avez pas envie de conduire plus de 5 heures d’affilée, arrêtez-vous à Laughlin.

Laughlin est une petite ville située au sud du Nevada. Ce qui la rend spéciale c’est qu’elle est sur les rives du Colorado et offre un avant-goût de Las Vegas sans les contraintes de la circulation et les prix exagérés.

La principale attraction reste les casinos. Les hôtels offrent des plages privées, de la voile, du ski nautique et toutes sortes d’activité sportives.

L’Hôtel en lui-même est assez séduisant (Harrah’s possède un hôtel similaire à Las Vegas d’ailleurs). La partie que j’ai réservée est rénovée depuis peu (les chambres non refaites étaient à 22 euros la nuit, qui dit mieux?). Le petit déjeuner n’est pas compris, il ne faut pas rêver tout de même.

L’hôtel est plus que correct, il est gigantesque. Je ne m’attendais pas du tout à un endroit de cette taille dans une ville dont je n’avais jamais entendu parler. La chambre est très spacieuse, la salle de bain moderne.

La propreté :
Arrivée dans la chambre, je constate que la propreté est loin d’être au rendez-vous.  Quelques cheveux par terre, un évier un peu douteux, une douche pas impeccable. Le service nettoyage aurait pu mieux faire. Le coffre fort ne fonctionne pas (un comble pour une nouvelle chambre). Dans mon cas, c’est assez embêtant avec mon matériel photographique et informatique, même si je ne reste qu’une seule nuit.

Le public :
Ce qui m’a le plus heurtée, c’est la horde de touristes partout dans les couloirs. Il y a ceux qui apportent la nourriture et le frigo box, ceux qui s’installent dans le hall de l’hôtel, ceux qui mettent leur musique à fond pour en faire profiter tout le monde.
On dirait bien que la seule activité à des kilomètres à la ronde est de se réunir à Laughlin le weekend. Pas de chance pour moi, nous sommes samedi.

Le prix :
Si vous pouvez, contre un tarif imbattable, faire abstraction d’un petit manque de nettoyage, et si vous aimez les plages bondées et assourdissantes, vous êtes chez vous ! Dans le cas contraire, entamez de suite un sprint, ou faites comme moi et ne restez qu’une seule nuit.

En résumé:
Hors du contexte, cet hôtel pourrait être merveilleux. On sent pourtant que, même si les casinos et le jeu sont le sport à la mode, le public et son pouvoir d’achat sont bien différents de celui de Las Vegas. En ce qui me concerne, cela restera juste un endroit où j’ai un jour passé une nuit de vacances.