Atteindre le 7ième ciel ? Air Canada

J’ai voyagé avec beaucoup de compagnies aériennes pour me rendre aux Etats-Unis, mais pour moi la meilleure reste de loin Air Canada

Etant donné le nombre total d’heures de vol (en général pour la Californie en ce qui me concerne), j’essaie dans la mesure du possible de voyager en Business Class (ok, je confesse, merci maman, cet argent ne sort pas tout droit de mon portefeuille).

Evidemment les tarifs ne sont pas les mêmes qu’en classe économique, mais parfois Air Canada propose des périodes plus abordables (+/- 3.000 euros, ce qui reste cher j’en conviens, mais c’est un choix à faire).

Là où les autres compagnies aériennes n’offrent pas forcément de petits plus, Air Canada est une classe business de haut niveau sur ses vols internationaux.

Il y a d’abord l’accès au check-in prioritaire et à la business lounge à l’aéroport (mais en général toutes les compagnies l’offent en business)

Le siège est un vrai lit, non négligeable pour piquer un petit somme (à l’abri des regards, cela évite que quelqu’un aperçoive votre tête au réveil).
Votre couchage est totalement individuel (aucun risque de laisser involontairement rouler votre tête sur l’épaule du voisin – ce qui malgré tout pourrait être un gros inconvénient si c’est Brad Pitt).

Il y a des prises électriques à chaque siège pour recharger ses appareils (fini de se disputer pour le quart d’heure de recharge rapide ou la batterie de secours. Exit la musique que l’on économise car on sait qu’il reste peu de temps d’écoute).

Vous disposez d’écouteurs de qualité et non ceux où il est impossible d’entendre correctement (surtout au volume où j’écoute la musique).

Il y a un écran tactile pour suivre les films (sauf si vous êtes en train de ronfler avec un léger filet de bave aux lèvres, confortablement enfoncée dans votre vrai duvet mis à disposition par la compagnie aérienne pendant que Brad Pitt est inaccessible dans le siège à côté).

Enfin, vous recevrez des repas très haut de gamme (si, si c’est très important pour moi) servis dans des vraies assiettes avec de vrais couverts (et pas en plastique avec le couteau qui ne tranche même pas le pain. Le seul avantage étant dans ce cas qu’il est impossible de se couper par mégarde ni d’assassiner un bruyant voisin).

Le service est super accueillant durant le vol (avec de charmants stewards, mais ça c’est une remarque personnelle).

Je ne trouve nullement important de bénéficier de ce confort pour de courtes distances mais dès que je réserve un long courrier, j’aime être à l’aise et arriver en pleine forme pour ne pas souffrir d’un décalage horaire combiné à 15 heures de vol mal installée à bord d’un avion.

Alors si comme moi vous êtes adepte du luxe et du service, voyagez Air Canada, faites un essai et donnez moi votre avis.

Les prochains vols que je dois réserver seront en avril et en juillet, je vous tiens informés du service.