VDM, je vais aller me coucher, demain est un autre jour

Ce matin, je prends ma voiture pour me rendre à la boulangerie. Je suis de bonne humeur, le soleil brille, les oiseaux chantent …

Impossible de traverser la voie publique et de m’intercaler dans le trafic avant cinq bonnes minutes.  Merci la politesse des conducteurs matinaux.

Au carrefour suivant, je laisse passer une voiture dont la conductrice ne me remercie évidemment pas ! Je m’imagine lui taper la tête dans la carrosserie façon Bruce Willis !

Au moment de tourner à gauche, un mec me fait une queue de poisson. Mais où es-tu passé Bruce Willis ?

La boulangère me dit d’un air agacé qu’elle n’a plus de croissants. Il est neuf heures du matin ! J’avais promis d’en ramener pour tout le monde.

Arrivée à mon rendez-vous, j’apprends que mon contact est malade. Bien sûr personne ne m’a prévenue ! Plus d’une heure pour rien dans les embouteillages ! Le soleil brille toujours, dans mon coeur déjà un peu moins.

Je me rappelle soudain qu’il faudra aussi trouver le temps de retourner au magasin qui a laissé l’antivol sur le vêtement que j’ai acheté le weekend passé pour un cadeau.

Je me prépare un café crème dont le lait est périmé depuis longtemps et je renverse en même temps le précieux breuvage sur le sol.

Le wifi fonctionne au ralenti et du coup bloque les programmes informatiques dont j’ai impérativement besoin.

Mon nouveau téléphone au logo de Pomme tombe à terre, l’écran se brise malgré une protection incassable.

Heureusement, un appel de mon amoureux vient enfin remettre un peu de soleil dans cette abominable journée même si la vidéo conférence me le montre comme à travers un miroir cassé.

« Sois comme l’appareil photo : développe le positif à partir du négatif ».